Conditions requises

Toute personne, engagée dans la vie active, quels que soient son âge (16 ans ou plus), son statut et son niveau de formation, est concernée par la VAE. Ainsi, tous les salariés, quel que soit leur type de contrat et la taille de l’entreprise dans laquelle ils travaillent, peuvent engager une démarche de VAE.

La seule condition pour faire valider les acquis de son expérience, est de justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou volontaire, en relation directe avec la certification visée.

Indispensable avant de s’engager dans la démarche:

S’informer du Référentiel de la Certification visée : sur demande directe auprès de l’organisme certificateur
Un Référentiel résumé est déjà disponible sur la fiche RNCP.
Nous vous conseillons d’étudier préalablement le référentiel diplôme et de le relier méticuleusement à vos acquis, avant de vous déterminer. Plus il y a de relation entre vos expériences et les compétences et connaissances attendues plus vous avez de chance de réussir dans la mesure ou vous saurez illustrer ce lien dans votre mémoire de validation.
Cette recherche préalable et ce contrôle rigoureux font partie de la démarche VAE.

Congés pour VAE

Toute personne (salarié, agent public…) justifiant d’une expérience professionnelle d’un an peut demander à son employeur un congé pour préparer la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou pour participer aux épreuves de validation.
La durée maximale du congé est de 24 heures de temps de travail (consécutives ou non) par validation.

Attention : les conditions diffèrent selon le secteur dans lequel vous travaillez.

Étapes

1- Dossier de recevabilité

Il comprend :

  • un formulaire de candidature dûment renseigné (cerfa, disponible sur le site du ministère  ou sur simple demande auprès de l’organisme certificateur.);
  • les documents justifiant de la durée des activités exercées par le candidat et le cas échéant, les certifications ou parties de certifications obtenues et les attestations de formations suivies antérieurement distinguant la durée des périodes de formation initiale ou continue réalisées en situation de travail, en rapport direct avec la certification ciblée ;
  • un CV détaillant toutes les expériences professionnelles pouvant être en rapport avec la Certification visée
  • une lettre de motivation, précisant le projet professionnel et l’évolution du plan de carrière avec la Certification

2- Instruction du dossier de recevabilité

L’examen du dossier de recevabilité est réalisé par l’organisme certificateur ( Puzzle).

Il consiste :

  • d’une part, à contrôler la conformité de la durée effective d’activité par rapport à la durée requise ;
  • et, d’autre part, à vérifier le rapport direct des activités déclarées par le candidat avec les activités du référentiel de la certification.

3- Notification de la décision de recevabilité

L’organisme certificateur notifie sa décision au candidat par tout moyen donnant date certaine à la réception de cette décision.
Cette notification peut comporter des recommandations, relatives notamment aux formations obligatoires  qui pourraient être  requises par le référentiel de la certification recherchée ou à l’acquisition d’un bloc de compétences manquant dans le parcours du candidat et correspondant à une partie identifiée dans ce référentiel .

4-Dossier de validation

Le candidat, ayant reçu une décision favorable à sa demande de recevabilité, constitue son dossier de validation (livret 2)  comprenant :

  • la description de ses aptitudes, compétences et connaissances mobilisées au cours de son expérience dans les différentes activités exercées ;
  • et, le cas échéant, au cours de formations complémentaires mentionnées ci-dessus.

Il l’adresse à l’organisme certificateur, chargé de l’organisation du jury de la certification professionnelle, dans les délais et les conditions que ce dernier lui aura préalablement fixés et communiqués.

5-Evaluation devant un Jury & Notification

La demande de validation est soumise à un jury composé d’au moins 25 % de professionnels.
Le jury vérifie que vos acquis correspondent aux aptitudes, aux connaissances et aux compétences du diplôme que vous souhaitez obtenir.

3 types de réponses sont alors possibles : la validation totale, la validation partielle, le refus.

 

Devis

Un devis sera établi après examen de la demande. Ce devis prendra en compte les frais suivants  :

  • D’Inscription : 150 €
  • Éventuellement : la Mise en situation professionnelle et l’Accompagnement individualisé
  • De Jury : 450 €

Vous pouvez demander, auprès d’un organisme reconnu  par l’État ou auprès de Puzzle, un accompagnement pour :

  • la formulation de l’expérience à valider,
  • la constitution du dossier de validation,
  • la préparation à l’entretien avec le jury.

Les aides financières

Vous pouvez obtenir une aide financière notamment auprès :

  • de votre employeur,
  • ou de l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA),
  • ou du conseil régional.

    Pour plus d’informations, téléphonez au conseiller formation 06.21.32.38.69

Haut de page