Dramathérapie

Modalités 2020

Volume horaire : 78 H
Horaires            : de 9h30 à 17h, soit 6h30 par jour
Formateurs        : Dominique Braux ( 3 J), Tony Flament ( 1 J), Geneviève Bartoli ( 4 J) ,
Eleni Papageorgiou  ( 4 J)

Publics:

– stagiaires de la formation certifiante en art-thérapie pluriexpressionnelle
– professionnels de santé et d’accompagnement ( social,éducatif, thérapeutique)  souhaitant développer une pratique musicale auprès de ces  publics.
– autres demandes : elles seront évaluées au cas par cas en fonction des places disponibles et de l’évaluation du niveau . Seront pris en compte l’expérience professionnelle large, la pratique théâtrale, les attentes par rapport à la formation, etc..

 

Jeu Théâtral et Vocal

Dates :                mardi 17 & mercredi 18 mars 2020
Volume horaire : 13 h
Formateur:          Mr Dominique Braux

Dispositifs théâtraux d’improvisation permettant de travailler :

– la présence en scène : tonus, direction des regards (partenaires, public)
– la relation des corps dans l’espace : les distances, le rapport immobilité/action, le service d’image
– la relation du corps avec les objets et l’imaginaire

Méthodes: Dispositifs d’improvisation, Théâtre forum, etc…

Écritures corporelles scéniques

Des personnages seront créés à partir de divers supports : corps (marches, postures), images, objets, vêtements et textes (théâtraux, poétiques, etc…) puis mis en jeu dans l’improvisation et la rencontre.

Travail de la voix

– conscience de la respiration, résonances
– exploration des potentiels vocaux, (couleurs, timbres, hauteurs, registres, articulation, émotions)


Écriture

Date :                   jeudi 19 mars 2020
Volume horaire :  6.5 h
Formateur:           Mr Dominique Braux

Objectifs
Entrevoir l’intérêt thérapeutique de l’écriture en art-thérapie et ses indications
Développer les compétences nécessaires à l’animation d’ateliers d’écriture en art-thérapie

Méthodes pédagogiques :
Pratique expérientielle et progressive de l’écriture, la lecture et l’écoute de textes
Alternance de temps individuels et collectifs
Analyse personnelle et échanges dans le groupe

Contenus & techniques
Pratique de l’écriture automatique et des jeux d’écriture développés par les Surréalistes tel qu’A. Breton.
Élaboration et pistes d’animation d’ateliers d’écriture auprès de différents publics.


 

Clown & relation 

Dates :                    mercredi 23 septembre 2020
Volume horaire :     6.5 h
Formateur :             Mr Tony Flament

Intérêt thérapeutique de la pratique du clown

Le travail du clown permet de retrouver par la pratique d’exercices théâtraux une certaine spontanéité relationnelle, c’est-à-dire la possibilité de développer sa capacité d’entrer en relation pleine et entière avec l’autre, de retrouver une expression franche, authentique, basée davantage sur ses réactions spontanées et forces vives que sur des attitudes connues comme requises en société.

Objectifs pédagogiques 

Approcher ce qu’est accueillir et se rendre disponible à percevoir et à recevoir, sur les plans non verbal et verbal
Développer son aptitude à utiliser ses sens dans la relation.
Entrer en relation et savoir rester en lien
Expérimenter d’autres attitudes que celle avec laquelle on approche préférentiellement l’autre.
Expérimenter une relation authentique à soi dans le rapport à l’autre.

 

Méthode : . Improvisations à 2 et plus, sur la base de thèmes proposés par le formateur ou issus d’une recherche individuelle ou collective. Alternance de jeux collectifs, de temps d’improvisation sur scène et de temps de parole


Théâtre symbolique masqué

Dates :                    22 & 23 septembre et 20 & 21 octobre  2020
Volume horaire :     26 h
Formatrice :             Mme Eleni Papageorgiou

 

Déroulement

La création individuelle, effectuée pendant les deux premiers jours, est une première rencontre avec l’inconscient. Les deux jours suivants, les participants vont expérimenter des jeux scéniques improvisés. Il s’en suit le «Paroli», une étape importante. C’est la nomination de l’affect, une auto-évaluation, une auto-critique. Le but est de progresser dans la communication, d’expérimenter le pré-langage primitif (cris, gestes), visant à une transformation de l’acteur, à un dépassement de soi-même. Il y a toute une recherche à faire de la manière dont le masque peut imposer une façon d’être corporelle. La métamorphose accentue le désir de se démasquer pour devenir «autre», pour devenir «soi».

Techniques principales

Mascodrame

Expérimentation de la technique de Laura Sheleen qui s’appuie sur le psychodrame et le rêve éveillé ; en découle une analyse individuelle dans le contexte du groupe, avec un objectif d’élargir la conscience et d’établir un dialogue entre le conscient et l’inconscient, personnel et collectif. Le masque réactualise alors des couches profondes de l’inconscient collectif.

Mythodrame

Le masque puise sa force dans son origine sacrée, il est lié aux rituels et aux mythes. En effet la psyché collective se manifeste par l’élaboration de mythes dans lesquels l’art prend racine. Un périple dans la mythologie européenne sera proposé afin de découvrir que les mythes cosmogoniques sont liés aux rituels ancestraux et à l’art théâtral.

voir la vidéo

 


 

Marionnettes en thérapie

Dates                :  du lundi 7 au jeudi 10 décembre 2020
Volume horaire :  26 h
Formatrice :         Mme Geneviève Bartoli

Objectifs

Accéder à la dimension du jeu et de la réalisation pour créer un espace vivant, sensible.
Expérimenter pour soi-même un médiateur, s’y initier pour pouvoir l’introduire sous des formes différentes dans sa pratique professionnelle.
En fabriquer une est rencontre de matières, de savoir-faire entre un art traditionnel et son propre imaginaire, une surprise : effet de ses mains et projection de son monde interne.
En jouer amène à la présence, au rire, à la traversée d’émotions, à l’exprimé, au dialogue, aux connections entre l’être manipulé et l’être manipulateur, au rapport dedans/dehors, à l’espace transitionnel, à la stratégie du détour….

Contenus

Présentation de la marionnette dans l’histoire et dans le monde : l’univers du sacré (intermédiaire avec les dieux, les morts), l’univers du profane ( la marionnette populaire), la marionnette contemporaine (objets animés en vue d’une représentation).
Fabrication d’un personnage suffisamment articulé et figuratif pour intégrer la notion de construction et pour qu’un lien se créé entre le fabriquant et son personnage.
Manipulation et improvisation dans deux directions :
– Jouer au sens de « playing » avec ce personnage, c(s)es personnages, ses émotions, son corps, son rythme, ses histoires… Se mettre à son service.
-Jouer au sens de « jeu scénique » : le regard, la voix, le déplacement, la présence, l’implication/la distanciation, le rapport au public, la représentation.
Elaboration autour de ce qui se met en mouvement, ce qui s’apprend, ce qui questionne, ce qui existe dans le domaine de la marionnette dans le champ de l’art-thérapie.

Voir la vidéo

 


Tarifs & inscription

Tarifs incluant  les équipements, et une part des matériaux et fournitures nécessaires aux pratiques

TARIFS – DRA

Tous les renseignements pour valider votre inscription sur la fiche à télécharger

fiche d’inscription Modules-Stages 19-20

Adhésion obligatoire

Fiche d’adhésion 19-20

Haut de page